Halloween

Publié le par Mimi

Et si, pour halloween, je vous racontez quelques courtes histoires que j'ai inventé moi-même.

En voici une:

 

 

Le tombeau du vampire

 

 

Halloween château"Je m'avance vers ma nouvelle maison. Elle semble très vieille. C'est un gigantesque manoir qui doit compter au moins quatre étages et un grenier. Je pousse la lourde et grinçante porte d'entrée et rentre dans la sombre demeure. Il n'y a ni électricité ni chauffage. Je me frotte les mains en grelottant. J'entends alors quelques grincements venant des étages au-dessus, surement due à l'âge de la maison. Une immense couche de poussière recouvre les rares meubles et des grandes toiles d'araignée jonchent les murs. Je me retournais un instant. On peut voir mes empeintes de pas sur le sol. Je commence enfin à visiter les lieux. J'avance dans un long et étroit couloir qui rejoint un escalier. Je monte et arrive au premier étage. J'espère y trouver une chambre mais malheureusement il n'y en a pas. A la place se trouve un salon spatieux. En son centre est placé un piano à queue noir, ou plutôt gris à cause de la poussière. Je m'installe sur le siège et commence à jouer quelques notes. Il est complètement désaccorder. Le son en devient presque terrifiant. Je me relève et poursuis ma visite. C'est ainsi que je trouve une grande cuisine, une salle à manger et à mon grand soulagement, des toilettes et une salle de bain. Au deuxième étage il n'y a qu'une immense bibliothèque remplie de gros et  anciens volumes. Arrivée au troisième étage, je trouve enfin mon bonheur; cinq chambres côte à côte remplissent l'espace. Je m'avance vers la première et ouvre la porte. Elle est carrément parfaite!  Une armoire, un lit à deux places, deux chevets, un secrétaire et une magnifique coiffeuse remplissent l'espace de la pièce. A côté du lit, il y a une fenêtre qui donne une vue splendide sur la forêt. Après l'avoir contemplé, je sors enfin de la chambre et me rends au quatrième étage. Cette fois-ci il n'y a que des pièces vides. J'imagine déjà quelques projets. Une salle de gymnastique, une exposition de tableau, un bureau et pourquoi pas une autre salle de bain. Le sol est toujours remplis de poussière et c'est alors que je remarque des empreintes de pas. Mais ce ne sont pas les miennes cette fois-ci. Je les suit. Elles mènent vers un escalier encore plus sombre que le reste du manoir. Les marches sont glissantes et dangereuses mais je parvint quand même à arriver en haut, indemne. Il y a une porte avec un écriteau sur lequel est gravé "Si tu rentre, tu ne ressortiras jamais". J'éclate alors d'un grand rire. Apparemment, les anciens propiètaires avaient de l'humour. Peut-être cachaient-ils un trésor dans cette pièce. Comme j'ai toujours fait preuve d'une curiosité sans limite, j'ouvre avec difficulté la porte. Je fut alors déçue de constater que la salle était vide. A non! Il y a quelque chose au bout. J'avance doucement vers la forme rectangulaire. Cela ressemble à... un cercueil. Très charmant, moi qui espérais un trésor. Je continue tout de même d'avancer, ma curiosité s'intensifie. Me voilà enfin devant le tombeau, j'essaie de l'ouvrir. Avec beaucoup d'effort je réussit enfin. Heureusement pour moi que je ne suis pas allergique à la poussière sinon j'aurais eut une sacrée crise d'éternuement. Je scrute le fond du cerceuil, il m'a l'air bien profond. C'est alors qu'apparaisse deux yeux rouges. Je recule en criant. Je cours vers la porte pour ressortir. Au mon dieu! Elle est fermé à clé! Elle ne s'ouvre pas. Je panique. Comment est-ce possible?

 J'entends alors une voix grave et profonde derrière moi.

-Je t'avais dis que tu ne ressortirais jamais d'ici..."

 

 

L'ordinateur hanté

 

ordinateur.jpg

Je venais de recevoir mon ordinateur. J'en étais très contente. Si seulement j'avais su que ce cadeau bouleverserait ma vie...

 Voilà comment tout à commencé:

  "Je m'appelle Hélène et j'ai quize ans. Ma plus grande passion, c'est l'écriture. J'adore inventer des petites histoires et après avoir reçu mon ordinateur, je suis sure que mon inspiration va augmenter. Je suis déjà en train d'écrire un roman. C'est une histoire à suspens. Elle va être géniale. Pour commencer c'est l'histoire d'une fille qui arrive dans une nouvelle maison et qui se rend vite compte que celle-ci est hantée. Elle va alors correspondre avec l'esprit qui se trouve dans sa chambre. Je compte faire une centaine de pages. Mais là, je vais me réserver une petite pause pour boire un chocolat chaud.

 Je descend dans la cuisine où ma mère prépare le repas du soir. Nous discutons un bon moment autour de ma collation puis je remonte dans ma chambre pour continuer mon roman. Je me remémore la dernière phrase: "Clarisse se réveilla en sursaut. Quelque chose se tenait sous son lit. Elle en était sûre..."

Il faut absolument que je trouve la suite. Enthousiaste, je m'assoie sur la chaise de mon bureau, bouge la sourie de mon ordinateur qui s'était mis en veille puis regarde mon texte. C'est alors que je remarque quelque chose d'étrange. Ce qui est écrit à l'écran n'a rien avoir avec la phrase que j'avais écrite tout à l'heure. Non, à la place est inscrit:

- Aide-moi, je suis dans ton ordinateur... Il faut que tu me sorte de là! "

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bibliothèque pour tous 25/09/2013 16:45


J'ai des frissons!

Vava 02/11/2010 14:14



J'adore toutes ces histoires d'horreur! Comment s'en passer?!



Mimi 02/11/2010 15:29



Merci beaucoup Vava



Kiki 01/11/2010 16:16



Je me demande où tu trouves toute cette inspiration ?



Mimi 02/11/2010 11:18



Un peu partout!